Présentation

Nous sommes une équipe franco-péruvienne, constituée en 2014, à la recherche de Paititi (Paykikin en Quechua), la cité mythique située dans la forêt vierge du Pérou. Chaque année nous organisons plusieurs expéditions, toujours en conformité avec la loi péruvienne. Notre zone d'exploration est située au Nord-Ouest de Cusco, dans les parcs du Manù et du Megantoni. En 2015, nous avons découvert des sites tout-à-fait inconnus, dont une plateforme principale pré-Inca et deux villages pré-Inca de 8 maisons chacun. Ces sites, ainsi que le réseau de chemins qui les interconnecte, appuient très fortement l'hypothèse de ruines de plus grande ampleur qui seraient situées... "un peu plus loin".

Soutenus par l'association française Inka Llacta, les responsables péruviens sont Benancio Encalada Paravecino et Javier Pazo Chipa, habitant tous deux Lacco. Tous deux d'une grande expérience, l'un du Manù et l'autre du Megantoni, Paykikin Exploraciones Peru (P.E.P) s'est construite à partir de cette double compétence. Dans le vocable économique - mais ça marche dans tous les domaines -, on appelle ça une synergie! Nous sommes patronnés par Goyo Toledo, qui participe à toutes nos expéditions. C'est notre père à  tous! Goyo est le seul homme existant, en compagnie du couple Cartagena, à avoir trouvé une cité perdue dans le Manù : la fameuse Mameria. Cette cité ne compte pas moins d'une centaine d'édifices en basse altitude (1300m), de styles Wari et Inca.  

  Péruviens  Javier plataforma  Maison tutelaire

  Lago - contrebas  Vallées  huanca 1

-

Notre stratégie ? Nous explorons sur la ligne d'expansion de l'empire Wari (les ancêtres des Incas), et non pas sur la ligne Inca. Et nous repartons des découvertes des explorateurs Deyermenjian, Toledo, Mamani, pour continuer là où même eux n'étaient pas allés.

Que fait l'association française Inka Llacta dans tout ça ? Vitale pour l'équipe péruvienne, elle lui fournit des financements, des images satellites, du matériel technologique, et participe "en temps réfléchi", avant toute expédition, au tracé de l'axe principal d'exploration.

La légalité des explorations ? Nous travaillons avec l'autorisation du Ministère de l'Environnement péruvien.

Logo PEP
Le tambo principal… enterré

Il s’agit d’une plateforme rectangulaire située dans la puna (toundra andine) du Megantoni, à 3800m d’altitude. Elle est aujourd’hui enterrée, preuve de son âge avancé : sans-doute est-elle pré-Inca. Seules les pierres supérieures affleuraient sous l’herbe… mais tellement de pierres affleurent sous l’herbe dans la puna! Il s’agit bien d’une plateforme distincte de celle trouvée […]

Read more
Les 5 huaca du Pantiacolla

En juin 2015, nous avons découvert 5 huaca (pierres ou édifices sacrés) sur la cordillère du Pantiacolla, dont trois sont probablement Inca, et deux probablement antérieurs. Ces huaca jalonnent le fameux camino de piedra – chemin de pierres Inca ou pré-Inca suivi notamment par Deyermenjian – qu’on devine à peine aujourd’hui sous l’herbe haute. Cela […]

Read more
Le village pré-Inca de Jesus Maria

Ces ruines, situées en toute fin de la vallée de Lacco, sont “quasiment” inconnues. Si certains explorateurs en ont entendu parler, aucun n’a jamais pu les voir. Mais Benancio et Javier savent écouter… Ils ont pu localiser ce village et en prendre des photos. Il s’agit d’un groupe de 8 maisons, respectant les patrons de […]

Read more